livre achat
 
Accueil
 
|
 Miche
de Pain
 
|
 
Romans
 
|
 
Enfance
 
|
 Chefs
d'oeuvre
 
|
 
Sagas
 
|
 Activités
et Nature
 
|
 
Scoutisme
 
|
 
Imagerie
 
|
Audio
Vidéo
 
|
Pins &
Autocollants
 
|
Sélection
Librairie
 
|
 
Grenier
L'Histoire Sainte est de nouveau disponible ! Catalogue a consulter ou imprimer Spécialiste du roman
et des beaux albums illustrés

Recherche


Submit




  Les éditions Elor

© 2017 Tous droits réservés


Des questions ?
Nous Contacter

Ajouter au panier
  QUANTITE :  


    Caractéristiques :

Prix : 49.00

Catégorie : Catéchisme
Tome : 2
Poids : 990 gr.
Format : 13,5x19 - 576 pages
Illustrateur : ABBADIE Joëlle (d')


    Du même auteur :
 » Catéchisme illustré 3e année
 » Histoire Sainte
 » Catéchisme illustré 1ère Année

[ « Page précedente « ]

» Catéchisme illustré 2ème Année



Catéchisme illustré 2ème Année
Résumé :

PRIX DES PETITS PRINCES 2006 ! ! !

Deuxième Année...

Dans la continuité de la première année, avec toujours des nouveaux et magnifiques dessins de Joëlle d’Abbadie, la progression du Catéchisme suit l’âge de l’enfant, qui atteint ici les 5/6 ans.
L’enfant renforce les bases apprises l’an dernier et approfondit ses connaissances et sa foi.
De nouvelles prières sont apprises, comme le « Je crois en Dieu », qui ponctue chacune des 36 leçons. L'apprentissage de la Foi suit l'évolution de l'enfant.
Certaines leçons vues l'an dernier sont reprises, renforcées, pour que l'enfant n'oublie rien, et sache en profondeur les principes qui le guideront toute sa vie.



L'auteur : TRIBOU Marie

Marie Tribou vit le jour en novembre 1880. Dans une famille pieuse et aimante. Née Marie de Baillencourt, elle eut une éducation religieuse remarquable qui l'amena jusqu'à sa première communion en mai 1891. Ce jour de la Fête Dieu, le jeune François Tribou, assistant à la cérémonie conçut devant Dieu l'idée d'épouser cette jeune fille si remplie de joie céleste. Leur mariage eut lieu en févirer 1901. Ils eurent six enfants, tous instruits par le talent le plus sûr, le plus étendu et le plus souple, celui de leur mère. L'instruction religieuse était prépondérante chez les Tribou, et cette foi si simple en l'Amour de Dieu la dirigea vers l'écriture de La Miche de Pain...
Devant l'ignorance religieuse des enfants, Mme Tribou eut l'idée de leur montrer de belles images, tandis qu'elle leur racontait l'Histoire Sainte. Les enfants, émerveillés par celles-ci, retenaient les leçons de Marie Tribou, qui leur distribuait alors ces dessins tant convoités.
"Elle parlait le langage des petits, avec des mots simples, concrets, des comparaisons, des images, des histoires... - L'idée de La Miche de Pain était née !... - et l'on s'aperçut que tout le monde dans la famille s'intéressait aux gravures et au travail des petits. Les aînés, les papas, toute la maisonnée s'en mêlait. On se creusait la mémoire, on se rappelait son catéchisme pour expliquer aux plus jeunes ce qu'ils avaient entre les mains et leur procurer la fierté d'avoir mieux compris que leurs camarades. C'était un succès."
Devant cet enthousiasme, Marie décida d'éditer La Miche de Pain élaborée par ses soins, avec tout son amour pour Dieu et ses enfants. Les exemplaires se multiplièrent et s'arrachèrent, car les familles avaient soif d'un tel manuel pour leurs enfants avides de questions et de vérité.
De nombreuses grâces et clins d'oeil du Ciel confortèrent Marie Tribou quant au bien fondé de son entreprise, jusqu'à sa mort, en novembre 1946.

Articles parus dans la Presse :


 
Nous avions réclamé la parution de la 2e année de La Miche de Pain. Elor l'a "sortie". Nous ne répéterons pas le description de ces forts volumes (576 pages pour ce dernier) dont chacun connaît le principe : un texte de catéchisme imprimé de façon très lisible en caractères assez gros se trouve en regard de l'illustration. Comme pour la 1re année de La Miche de Pain, Marie Tribou explique très clairement, sans prétention, les points principaux du dogme catholique. En commençant naturellement pas la création, le Dieu tinitaire (remarquablement présenté) les geste de piété quotidienne, les bases de l'Ancien Testament, le texte aborde ensuite l'Incarnation, la vie de Jésus, sa mort, sa résurrection, l'explication du Credo, les fins dernières, l'origine et le sens des sacrements, la vie de l'Eglise... Tout cela est présenté comme une marche joyeuse vers la sainteté, avec une aisance d'expression qui est la marque d'une catéchiste hors-pair, avec des courtes explications des mots nouveaux ou difficiles, avec des récapitulatifs brefs mais complets, avec des questions pertientes (comme des enfants en font bien souvent sur des points délicats) qui amènent des réponses limpides et simples, parfaitement adpatées à l'âge des lecteurs ou auditeurs de ce livre merveilleux. Nous pouvons garantir que les adultes trouveront un grand plaisir à lire cette Miche de Pain. Ce plaisir vient - ne le cachons pas - d'une illustration en tous points parfaite, due au grand talent de Mme Joëlle d'Abbadie déjà remarquée dans la 1re anne (parue en 2005). Que ce soit pour les pages illustrant les scènes du Nouveau Testament ou celles montrant des familes actuelles, le ton est d'une justesse, d'une fraîcheur et d'un lyrisme merveilleux. Le tour de force vient de la synthèse opérée par l'artiste: en une illustration, elle fait comprendre les mystères de la foi dans une atmosphère chrétienne. Tout est travaillé avec bonheur. La composition, les coloris, les détails (les visages sont des vrais visages individualisés), tout contribue à faire saisir au lecteur le sen profond de la scène. Même les plus paresseux, ceux qui, dès qu'ils ouvrent un livre, commencent, continuent et terminent par l'illustration, même ceux-là finiront pas savoir l'essentiel. Joëlle d'Abbadie est le digne successeur des grands imagiers médiévaux, ceux des vitraux et des manuscrits. Ce livre est un chef-d'oeuvre. Lecture et Tradition n°354